/news/society

Vents violents

Écoles fermées, déplacements difficiles, pannes et vols annulés

Agence QMI

Les vents violents qui ont balayé la vallée du Saint-Laurent mercredi ont entraîné de nombreuses pannes électriques sur le réseau d’Hydro-Québec alors que plus de 71 000 résidences ont été privées de courant au plus fort de la panne, en matinée.

Vers 18h, la situation était pratiquement revenue à la normale alors que 2258 clients étaient toujours sans électricité.

De son côté, Environnement Canada a émis un avis de vents violents indiquant que des rafales atteignant jusqu’à 90 km/h étaient attendues tout au long de la journée le long du fleuve Saint-Laurent, de la frontière avec l’Ontario jusqu’à l’île d’Anticosti.

Dans les régions qui n’ont pas eu la chance de voir le mercure repasser au-dessus de la barre du zéro degré, les vents s’accompagneront de poudrerie, rendant les déplacements routiers hasardeux.

La force des vents ira en diminuant au fur et à mesure que le ciel se dégagera. Du côté de Montréal, les rafales devraient perdre en intensité au cours de l’après-midi.

Déplacements difficiles

Les vents violents et la chaussée mouillée ont compliqué les déplacements dans la région de Montréal, où la visibilité était parfois fortement réduite par les précipitations. Un automobiliste a notamment effectué une sortie de route du côté de Beloeil, en Montérégie, arrachant au passage au poteau d’Hydro-Québec.

Du côté de l’aéroport Pierre-Elliot-Trudeau, à Dorval, plusieurs vols ont été retardés, voire carrément annulés, que ce soit au départ ou à l’arrivée. «Nous recommandons aux passagers de vérifier le statut de leur vol avec la compagnie aérienne avant de se rendre à l'aérogare», a d’ailleurs suggéré Aéroport de Montréal sur son compte Twitter.

Du côté de l’aéroport Jean-Lesage, à Québec, au moins cinq vols ont été annulés.

Dans la même catégorie