/news/politics

Service de paye

Fiasco Phénix: encore 8000 cas à régler

Agence QMI

Le gouvernement fédéral peine à régler quelque 8000 dossiers relativement aux ratés de son nouveau système de paye Phénix.

La sous-ministre du ministère des Services publics et de l’Approvisionnement, Marie Lemay, a affirmé mercredi être «surprise» par la complexité de certains cas.

Plus d’une journée de travail est parfois nécessaire pour régler un seul dossier, a-t-elle expliqué.

En temps normal, les employés affectés au traitement de la paye sont en mesure de boucler de 5 à 7 demandes au cours d'une journée de travail.

L’arriéré est composé de nombreux cas antérieurs à la mise en service de Phénix, a rappelé Mme Lemay.

Les pépins actuels font aussi en sorte que le ministère est incapable de respecter ses propres normes de services, qui établissent à 20 jours le délai pour traiter une nouvelle demande.

Selon Mme Lemay, environ six semaines supplémentaires sont nécessaires pour répondre à ces nouvelles requêtes.

Le fédéral avait promis de régler les ratés de son système de paye Phénix avant le 1er novembre dernier. Depuis cet échec, le ministère n’ose plus s’enfermer dans un nouvel échéancier.

Au plus fort de la crise, quelque 82 000 fonctionnaires, sur 300 000, recevaient des payes inexactes, dont certains se sont retrouvés sans salaire durant plusieurs semaines.