/regional/chaudiereappalaches

Saint-Lambert-de-Lauzon

Soupçonné d’exploiter une usine à chiots

TVA Nouvelles

Un homme fait l’objet de plusieurs plaintes, déposées depuis de nombreuses années, le soupçonnant de faire de l’élevage de chiens illégalement.

Le terrain de l’individu, situé sur la rue du Pont à Saint-Lambert-de-Lauzon, est très mal entretenu. On y trouve plusieurs vieux véhicules qui semblent être abandonnés, mais également des chiens enchaînés près de leur niche.

Le propriétaire, constatant la présence d’une journaliste de TVA Nouvelles vendredi matin, a tôt fait de chasser l’équipe de tournage. L’homme a également appelé les policiers.

«Sortez de mon terrain, vous n’avez pas d’affaire icitte (sic)», a-t-il lancé à la journaliste présente sur les lieux.

L’homme a indiqué qu’il n’a pas l’autorisation du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) afin d’exploiter un chenil, puisqu’il faut minimalement 15 chiens pour l’obtenir.

Le propriétaire du terrain a déjà reçu deux constats d’infraction de la municipalité. Une amende de 100$ pour nuisance et une autre de 500$ pour entreposage illégal.

«Il veut avoir des chiens. Il n’y a rien qui l’empêche d’avoir des chiens (...) Il y en a un peu trop à mon avis mais pour le moment on ne peut pas reprocher à cet individu-là d’être non-conforme au nombre de chiens car il est sur l’ancienne réglementation», fait savoir le maire de Saint-Lambert-de-Lauzon, François Barret.

Il ajoute que rien d'autre ne peut être fait pour le moment puisque le MAPAQ n'a pas saisi d'animaux lors de son passage.

La municipalité de Saint-Lambert-de-Lauzon est à refaire son règlement quant au contrôle animalier, et réduirait par le fait même le nombre de chiens permis par citoyen.