/regional/montreal

Métro

Ligne orange: interruption de service prolongée en raison d'un dommage causé par un train Azur

Agence QMI

GEN-METRO-AZUR-INAGURATION-LEAD

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Une panne majeure causée par un nouveau train Azur a entraîné une interruption du métro de Montréal pendant plusieurs heures samedi sur la portion ouest de la ligne orange.

Vers 15 h, la Société de transport de Montréal a annoncé sur Twitter qu’une panne d’équipement avait entraîné l’arrêt du service entre les stations Côte-Vertu et Lionel-Groulx, ajoutant que tout devait rentrer dans l’ordre vers 16 h 30. Puis, vers 18 h, la STM a indiqué que l’interruption pourrait durer toute la soirée.

Un service de navettes a été mis en place.

Selon la porte-parole de la STM Amélie Régis, un train ayant eu un problème de pneu a endommagé des équipements de voie à son passage.

«Nos équipes s'affairent à réparer la voie. Le service pourrait ne pas reprendre de la soirée entre les stations Lionel-Groulx et Côte-Vertu., sauf si nos équipes réussissent à tout réparer», a-t-elle précisé. L'incident a débuté à 14 h 50 à la station Du Collège, a précisé Mme Régis.

Plus tard en soirée, la STM a précisé que le dommage à l'équipement de voie avait été causé par un train Azur.

Navettes bondées

Une quinzaine de bus ont été mobilisés pour assurer le service entre les stations. De longues files d’attente se sont rapidement formées pour l'accès à ces navettes.

«Le système d’autobus en cas de panne est nettement insuffisant, a indiqué sur Twitter la cheffe nouvellement élue de Projet Montréal, Valérie Plante, ajoutant que la situation était «inacceptable pour les passagers».

Le conseiller Craig Sauvé, également de Projet Montréal, a pour sa part publié des photos du chaos qui régnait aux abords de la station Lionel-Groulx.

«Les lignes d'attente pour les navettes sont longues et la confusion règne, frustrant les usagers qui attendent dans le froid», a écrit M. Sauvé dans un communiqué.

Vers 19 h 40, la STM a annoncé, toujours sur Twitter, que l’interruption de service avait été réduite à la portion entre les stations Côte-Vertu et Plamondon, «pour une durée indéterminée».

Les navettes continuaient à desservir les stations dans cette portion de la ligne.