/news/politics

«#BienvenueAuCanada»

Après le décret de Trump, Trudeau lance un appel aux immigrants

TVA Nouvelles

Au lendemain de l’adoption par les États-Unis d’un décret controversé sur l’immigration, le premier ministre du Canada Justin Trudeau a réitéré la position d’accueil du Canada face aux demandeurs d’asile et aux immigrants.

«À ceux qui fuient la persécution, la terreur et la guerre, sachez que le Canada vous accueillera indépendamment de votre foi, a-t-il écrit. La diversité fait notre force.»

Le message était accompagné du mot-clic «#BienvenueAuCanada». Par la suite, le premier ministre a publié une photo de lui sur laquelle il semble accueillir une jeune réfugiée.

Ces gazouillis ont été mis en ligne au même moment où plusieurs organismes, dont l’ONU, dénoncent la décision de la Maison-Blanche d’interdir l’arrivée de ressortissants provenant de sept pays musulmans. Dans ses messages, Justin Trudeau n’a toutefois pas fait allusion à cette nouvelle politique des États-Unis, ni à son homologue américain, Donald Trump.

M. Trudeau a également publié sur son compte Twitter une photo le montrant en train d'accueillir des réfugiés syriens en décembre 2015. Le premier ministre avait tenu à se rendre à l'aéroport pour l'arrivée d'un premier contingent de réfugiés syriens dans le cadre d'un pont aérien organisé par les autorités. Depuis cette date, plus de 35 000 réfugiés syriens ont été reçus au Canada.

M. Trudeau se «réjouit de pouvoir discuter de la réussite des politiques canadiennes sur l'immigration et les réfugiés, lors d'une prochaine conversation avec le président» Donald Trump, a ajouté un peu plus tard un porte-parole du premier ministre.

Interrogé d'autre part sur la question de savoir si les Canadiens possédant la double nationalité des pays visés étaient concernés par l'interdiction, le ministère des Transports a indiqué que les autorités canadiennes étaient «en communications avec le département américain de la Sécurité intérieure, le département américain des Transports et d'autres partenaires afin d'avoir plus d'informations sur l'impact» des restrictions américaines.

Nicola Sturgeon, première ministre de l'Écosse, a rapidement emboîté le pas à Trudeau, mentionnant son tweet en ajoutant le mot-clic «#WelcomeToScotland too» (Bienvenue en Écosse aussi).

Le nouveau décret adopté par Washington vise principalement ressortissants provenant de l’Irak, l’Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen. Le nouveau président a indiqué que cette mesure est mise en place pour lutter contre les «terroristes islamiques radicaux»

Dans la même catégorie