/regional/monteregie

Depuis trois ans

Otterburn Park s’oppose à la construction d’une tour cellulaire

TVA Nouvelles 

Le projet de construction d’une tour cellulaire de plus de 30 mètres dans un quartier résidentiel d’Otterburn Park soulève l’ire des citoyens de la municipalité. Cette dernière lutte depuis trois ans contre Telus pour l’empêcher de construire cette antenne.

Cette tour de télécommunication inquiète les habitants de la ville de la Vallée-du-Richelieu. Ils déplorent que ce projet leur soit imposé.

«C’est carrément une construction industrielle au milieu d’un quartier résidentiel», résume un citoyen interrogé par TVA Nouvelles.

Cette construction se situerait près des habitations et d’un service de garde et des résidents s’inquiètent pour leur santé et celle de leurs enfants.

«Le fait d’habiter sur cette rue et de savoir que mes enfants de neuf mois et de trois ans iraient à cette garderie, c’est sûr que c’est une exposition 24 heures sur 24. Je ne sais pas si, en tant que mère, j’ai le goût de prendre ce risque-là», affirme une citoyenne.

Deux sites sont considérés pour la construction. Le premier est situé près du garage municipal et d’une garderie. Le second sur trouve sur la rue Mountainview, à l’entrée d’un boisé au cœur d’un quartier résidentiel.

«95 % de la ville d’Otterburn Park est résidentiel, explique la mairesse Danielle Lavoie. C’est l’endroit le moins pire possible, mais ils sont tous pires.»

Depuis trois ans, la ville a dépensé plus de 100 000 $ dans ce dossier.

La municipalité doit prendre une décision sur le site à privilégier lundi soir, celui qui aura le moins d’impact sur les citoyens et l’environnement. Si une décision n’est pas prise, Industrie Canada devra trancher.