/news/politics

«Violence barbare»

Philippe Couillard appelle la population à s’unir contre la violence

TVA Nouvelles 

Le premier ministre du Québec Philippe Couillard a dénoncé l’attaque dans une mosquée de Québec qui a fait «plusieurs morts», selon la police, dimanche soir.

«Le Québec rejette catégoriquement cette violence barbare. Toute notre solidarité aux proches des victimes, des blessés et à leur famille», a mentionné le premier ministre du Québec sur Twitter.

«Le gouvernement est mobilisé pour assurer la sécurité de la population de Québec», a-t-il dit.

«Unissons-nous contre la violence. Solidarité avec les Québécois de confession musulmane», a-t-il ajouté. M. Couillard a annulé ses activités prévues lundi pour se concentrer sur cette tragédie et il a demandé qu’on mette en berne le drapeau du Québec à l’Assemblée nationale.

Le premier ministre Justin Trudeau a aussi condamné cette fusillade.

Les Canadiens «pleurent les victimes de l'attaque lâche dans une mosquée de Québec. Mes pensées sont avec les victimes et leurs familles», a-t-il écrit sur Twitter.

Justin Trudeau a confirmé via Twitter qu'il était en communication avec Philippe Couillard et qu'il recevait les mises à jour sur l'évolution de la situation. Ottawa a offert toute l'assistance nécessaire.

Le ministre fédéral de la Sécurité public, Ralph Goodale s’est dit «profondément attristé» par les pertes de vie et les blessés à Québec.

En entrevue à TVA Nouvelles, le député de Québec solidaire Amir Khadir peine à croire qu'un tel événement se soit produit.

«Cela touche l'ensemble des Québécois, a affirmé le député de Québec solidaire Amir Khadir. La sécurité est renforcée à plusieurs endroits en Amérique du Nord. Tout ça indique bien que ces deux assassins ont réussi leur coup, qu’ils ont distillé la terreur chez nous.»

Dans la même catégorie