/news/law

Attentat dans une mosquée de Québec

Alexandre Bissonnette formellement accusé

TVA Nouvelles et Agence France-Presse

L'auteur présumé de l'attentat dans une mosquée de Québec a été formellement accusé, lundi en début de soirée. Il fait face à six accusations de meurtre et cinq de tentative de meurtre.

Alexandre Bissonnette, est arrivé en fin d'après-midi au palais de justice de Québec où il a comparu. La Gendarmerie royale du Canada a affirmé qu'il pourrait éventuellement faire face à d'autres accusations.

«Des perquisitions sont en cours et on espère obtenir la preuve» qui pourrait déboucher prochainement sur une inculpation pour «terrorisme» et atteinte à la sécurité nationale, selon la police.

Vêtu d'une combinaison blanche, le jeune homme est sorti menotté d'une voiture de police avant d'être présenté à un juge.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC, police fédérale) a indiqué qu'environ 80 policiers restaient sur le terrain aux fins de l'enquête.

Accusations bissonnette

TVA NOUVELLES

Le procureur du Bureau du directeur des poursuites criminelles et pénales assigné à ce dossier est Michel Fortin. Ce dernier représentait la Couronne pendant le procès de l'ex-juge Jacques Delisle. L'avocat de Bissonnette est Me Jean Petit.

Alexandre Bissonnette devrait de nouveau comparaître devant le tribunal le 21 février, pour une audience au cours de laquelle le procureur doit présenter formellement les charges à son encontre. Il restera détenu jusqu'à sa prochaine comparution.

Bissonnette, 27 ans, est soupçonné d'avoir perpétré l'attaque au Centre culturel islamique de Québec qui a coûté la vie à six personnes et qui a fait cinq blessés.

Le jeune homme de Cap-Rouge se serait présenté à la mosquée dimanche soir et aurait ouvert le feu sur les personnes qui étaient là pour prier.

Il aurait ensuite contacté les autorités alors qu'il se trouvait près du pont de l'île d'Orléans situé à une vingtaine de kilomètres de la mosquée.

Dans la même catégorie