/news/politics

Centre d’opération contre le terrorisme activé

«On a la situation bien en main» - Denis Coderre

TVA Nouvelles 

Le maire de la Ville de Montréal Denis Coderre a assuré que le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a «la situation bien en main», quelques heures après l’acte terroriste qui a frappé le Centre culturel islamique de Québec.

Le centre d’opération contre le terrorisme a été activé. Par prévention, la surveillance a été rehaussée dans certains points sensibles, mais aucun événement n’a été observé sur le territoire dimanche soir. Les leaders de la communauté musulmane ont été contactés.

Denis Coderre admet qu’il ne faut pas se mettre la tête dans le sable après cet événement.

«Le pire peut arriver, a-t-il dit en entrevue à TVA Nouvelles, mais il ne faut pas tomber dans le jeu des terroristes. Nous devons démontrer qu’ils ne gagneront pas. Il ne faut pas créer d’amalgames et empirer la situation.»

«Je tiens à condamner sans aucune nuance cette attaque et ces gestes d'une violence insensée. Il est important d'affirmer notre solidarité et nos idéaux de tolérance et d'ouverture envers nos concitoyens, peu importe leur origine. La diversité est un de nos grands atouts et il est notre devoir de lutter contre toute forme de violence», a ajouté Denis Coderre par voie de communiqué.

Après les événements, le maire de Montréal a d’abord appelé son homologue de Québec Régis Labeaume et lui a offert toute sa collaboration.

«D’abord, nos pensées et nos prières vont aux victimes et à leurs familles, a dit M. Coderre. Il est important de garder son calme et de faire ce qu’on fait de mieux, soit rester respectueux envers les autres.»

Le maire de Montréal se trouve à Nice, où il a reçu le Menora d’Or pour souligner sa lutte contre l’antisémitisme. M. Coderre reviendra dans la métropole dans les plus brefs délais.

Les drapeaux seront mis en berne à l'Hôtel de Ville de Montréal en signe de respect et de soutien.

Dans la même catégorie