/regional/saguenay

Attentat de Québec

Le maire Jean Tremblay ébranlé

Jean Houle | TVA Nouvelles

Le maire de Saguenay se dit ébranlé par le drame qui s’est joué dans une mosquée de Québec dimanche soir, à deux heures de route du Saguenay.

Jean Tremblay pense que cette attaque prouve que l'incompréhension entre les confessions religieuses peut dégénérer partout sur la planète, pas seulement en Europe ou en Extrême-Orient.

«Là, il faut que ça arrête, des deux côtés», a commenté le premier citoyen, dont la ferveur chrétienne est bien connue.

«La communauté musulmane de Québec est reconnue comme respectueuse, et elle n'a jamais été considérée comme un problème. Est-ce que le monde est rendu fou au point de tuer des innocents?»

Les drapeaux de la ville, comme ceux d'autres municipalités du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ont été placés en berne tôt lundi matin.

L'incrédulité est partagée dans la population de Saguenay.

À l'UQAC, le service aux étudiants avait organisé une rencontre de discussion en après-midi, lundi. Les étudiants qui le désiraient, peu importe leur origine ou leurs croyances religieuses, étaient invités à parler des événements. Une aide psychologique était également disponible.

Dans la même catégorie