/news/currentevents

Attentat terroriste dans une mosquée de Québec

Régis Labeaume exprime sa «révolte devant ce geste crapuleux»

TVA Nouvelles et Agence QMI

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, accompagné du maire de Québec, Régis Labeaume, et du ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, a appelé à l’unité tard dans la nuit à la suite de l’attentat qui a fait six morts et huit blessés au Centre culturel islamique de Québec, dimanche soir.

«Aujourd’hui, Québec est frappée par le terrorisme. Nous allons y faire face ensemble, avec courage», a fait valoir M. Couillard, en présentant ses sympathies «personnelles, au nom du gouvernement et des Québécois» aux victimes.

«Nous sommes avec vous. Vous êtes chez vous. Nous sommes tous des Québécois. Nous devons continuer à construire une société accueillante», a poursuivi le premier ministre.

Très émotif, le maire de Québec, Régis Labeaume, a réagi à la fusillade qui a fait six morts et huit blessés au Centre culturel islamique de Québec, dimanche soir, en affirmant «avoir l’impression de rêver» lors du point de presse commun.

«Cette magnifique Capitale-Nationale vient de vivre un drame sans nom», a dit Régis Labeaume.

«Je veux exprimer ma révolte devant ce geste crapuleux», a poursuivi le maire de Québec.

«Aucun humain ne devrait payer de sa vie sa race, son orientation sexuelle ou ses croyances religieuses», a souligné le maire.

M. Labeaume s’est aussi adressé à la communauté musulmane. «Je veux leur dire que nous les aimons.»

«Nous sommes avec vous. Vous êtes chez vous», a lancé le premier ministre aux Québécois de confession musulmane.

Le ministre de la Sécurité publique a tenu à féliciter les policiers du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) pour leur travail.

«Les services policiers travaillent d’arrache-pied pour assurer la sécurité des citoyens», a dit Martin Coiteux.

Dans la même catégorie