/news/currentevents

Attentat dans une mosquée de Québec

Sécurité renforcée autour des mosquées montréalaises et lavalloises

TVA Nouvelles et Agence QMI

La police de Montréal accentue sa présence près des mosquées de la métropole, lundi matin, au lendemain de l’attaque terroriste contre le Centre culturel islamique de Québec.

Le directeur du Service de police de la Ville de Montréal, Philippe Pichet, a mentionné sur Twitter que davantage de policiers étaient présents près des lieux de culte musulmans pour la prière du matin vers 6 heures du matin.

Il a précisé qu’il était «en lien avec communauté musulmane» et qu’il devait rencontrer les leaders musulmans dès lundi matin.

Le SPVM a ajouté que des mesures de sécurité particulières ont été prises en vue des rassemblements prévus lundi soir en mémoire des victimes de l’attentat survenu dimanche à la grande mosquée de Québec.

La police invite les gens à faire preuve d’une grande vigilance et à ne pas hésiter à communiquer avec son poste de quartier ou avec le 911 s’ils sont témoins d’incidents qui pourraient faire craindre le pire.

 

À Laval aussi

La police de Laval a aussi mentionné que la sécurité avait été renforcée autour des mosquées situées sur son territoire.

Le directeur de la police lavalloise Pierre Brochet devait aussi rencontrer les responsables des mosquées de Laval pour discuter des mesures de surveillance qui étaient déployées.

Sous le choc

Les fidèles rencontrés dans l’arrondissement Saint-Laurent sont sous le choc, mais ne craignent pas qu'un événement pareil se produise à Montréal.

«Je n’ai pas peur, je crois vraiment que c’est un événement isolé, ce n’est qu’un groupe de personnes barbares qui ont fait une barbarie», a lancé un homme.

«Nous sommes dans un pays paisible, dans un pays de paix, je ne sais pas ce qui se passe, qui sont ces gens-là et je ne comprends rien», a laissé tomber un autre.

«J’espère que ce n’est pas l’effet boomerang [des décisions] du président américain Donald Trump et que c’est juste un cas isolé», a conclu un troisième fidèle.

Le maire de Montréal Denis Coderre a condamné avec vigueur l’attentat de Québec. Les drapeaux ont été mis en berne à l’hôtel de ville en signe de respect et de soutien.

La sécurité a aussi été renforcée aux abords des mosquées de New York.

Dans la même catégorie