/news/currentevents

Surveillance et prévention

Un «examen collectif» à faire, dit Juneau-Katsuya

TVA Nouvelles

L'ancien agent de renseignements Michel Juneau-Katsuya affirme que les tragiques événements survenus à Québec dimanche soir doivent déclencher un «examen collectif».

En entrevue à TVA Nouvelles, l’expert en espionnage et en terrorisme soutient que les gouvernements centraux doivent être plus proactifs dans leur lutte contre la radicalisation.

«Les gouvernements doivent développer des ressources qui vont permettre à des gens qui détectent des signes troublants de consulter des spécialistes», indique-t-il, soulignant que le Centre de prévention de la radicalisation de Montréal est l’unique initiative dans le genre au Canada.

«Il y a un mea culpa à faire de la part des gouvernements centraux qui n’ont pas fait le travail qui aurait dû être fait depuis longtemps, c’est-à-dire ouvrir des centres et des ressources pour les gens», poursuit-il.

M. Juneau-Katsuya est également critique à l’égard de certains membres des médias de la région de Québec.

«Malgré le fait qu’on voit des animateurs et acteurs du monde des médias de la région de Québec, qui ont une certaine responsabilité professionnelle, s’en décharger et dire qu’ils ne sont pas coupables de quoi que ce soit, je me dis que quelque part, il y a un examen collectif à faire»

Dans la même catégorie