/regional/quebec/quebec

Tuerie à Québec

Des demandes de la communauté musulmane pour le maire

Stéphanie Martin | Agence QMI

«Journal de Québec»

La communauté musulmane a demandé à la Ville de Québec de l’aide pour les familles endeuillées et plus de sécurité dans les lieux de culte.

Mardi, quelques représentants de la communauté musulmane ont passé trois heures en rencontre avec le maire de Québec, Régis Labeaume, et des membres du Service de police de Québec à l’hôtel de ville pour exposer les demandes de leurs concitoyens à la suite de la fusillade survenue dimanche soir.

Rencontre positive

Après la rencontre, le vice-président du Centre culturel islamique de Québec (CCIQ), Mohamed Labidi, a parlé d’une discussion «très positive, même au-delà de nos espérances».

Les musulmans de Québec souhaitent deux choses: une aide «qu’elle soit morale ou matérielle» pour les familles en deuil et une sécurité accrue autour des mosquées et lieux de prière.

La demande d’aide financière a été reçue favorablement par le maire, selon M. Labidi. «Le maire était très ouvert à ça», a-t-il dit.

Sur le plan de la sécurité, la communauté souhaite avoir des conseils des policiers pour sécuriser les lieux et aussi de la formation sur les façons de réagir en cas d’urgence. Dans la panique, a relaté M. Labidi, les fidèles n’ont même pas pensé à utiliser la sortie de secours. «Cela aurait pu sauver plusieurs vies.»

La Ville est prête à apporter sa contribution, dit-il. «Il y a beaucoup d’ouverture de la part du maire de Québec. On est très rassurés.»

Surveillance

Par ailleurs, la surveillance policière autour des mosquées de Québec restera en place pour encore plusieurs jours.

Le président du CCIQ, Mohamed Yangui, a été marqué par l’élan de solidarité démontré par les gens de Québec lors du rassemblement organisé à Sainte-Foy lundi soir.

«Ça nous a touchés au plus profond de notre cœur, a-t-il souligné. Ça nous prenait une tragédie comme ça pour montrer que le Québec est une province communautaire, qui unifie tout le monde. À travers toute la souffrance, on voit qu’il y a un brin d’espoir.»

Dans la même catégorie