/news/politics

«Ceux qui s’enrichissent avec la haine»

Labeaume a ciblé les radios, dit Maltais

Charles Lecavalier | Agence QMI

Le maire de Québec Régis Labeaume a visé les radios lorsqu’il a affirmé que les gens doivent rejeter ceux qui «s’enrichissent avec la haine», estime la députée péquiste Agnès Maltais.

«Hier, Régis Labeaume a ciblé les radios carrément. Des gens qui s’enrichissent (avec la haine)», a lancé la députée péquiste mardi à l’entrée du caucus présessionnel du Parti québécois à Montréal.

Mme Maltais s’est fait demander si certains politiciens, comme Jean-François Lisée et son commentaire sur la burqa et les armes à feu, avaient stigmatisé la communauté musulmane.

«Il faut attendre l’enquête, attendre les résultats de l’enquête pour qu’on sache», a-t-elle affirmé.

Elle dit que les Québécois francophones ont «aussi parfois été stigmatisés». «Dans tout ça, j’ai de douloureux souvenirs de Richard Bains contre Pauline Marois qui me sont remontés», a lancé la députée de Taschereau, visiblement émue.

Le chef péquiste Jean-François Lisée a aussi entendu la déclaration du maire de Québec, mais n’a pas voulu critiquer directement les radios. «J’ai entendu Régis dire ça. Je pense que c’est une façon d’appeler à l’apaisement et j’espère que ceux qui ont entendu en conviennent», a-t-il laissé tomber en point de presse.

Il a d’ailleurs affirmé qu’il y a une «responsabilité collective» qui s’applique aux politiciens, mais également aux «médias et certainement aux médias sociaux» de mieux choisir les mots pour parler entre autres du débat sur la laïcité.

Dans la même catégorie