/regional/montreal/monteregie

À la suite de l’attentat de Québec

Comment se protègent les mosquées?

TVA Nouvelles

Quelques jours après l’attentat qui a fait six morts dans une mosquée de Québec, les mesures de sécurité ne semblent pas avoir fait l’objet de resserrement particulier.

Au Centre communautaire islamique de Brossard, la plus grande mosquée de la province, les choses n’ont pas changé.

Tout ce qui existait au préalable est toujours là: caméras de surveillance et système de portes magnétisées.

«Il n’y a rien eu d’ajouté. Il n’y a pas d’agent de sécurité. La seule chose qu’on a ajoutée, c’est de s’assurer que les portes sont fermées pendant les prières», fait savoir l’imam du lieu, Foudil Selmoun.

«On a eu peur. On a été frustrés. Mais heureusement, on a eu un soutien moral de tous les Québécois.»

Selon certains fidèles, la présence policière n’a pas vraiment été augmentée depuis les événements de dimanche.

«Ils sont venus une fois seulement. Une femme et un homme, ça a été très sympathique. On a parlé ensemble, mais après, c’était fini. Ce n’est pas ça la sécurité», explique le responsable de la sécurité de la mosquée, Hammaly Mustapha.

Dans la même catégorie