/news/world

Aucune mention sur Twitter

Trump silencieux sur l’attentat à la mosquée de Québec

Agence QMI

Donald Trump announces VP pick Micheal Pence in New York

TNYF/WENN.com

Habituellement volubile et prompt à condamner les attentats un peu partout autour du monde sur les réseaux sociaux, le président américain Donald Trump est resté silencieux sur la tuerie survenue dans une mosquée de Québec, dimanche dernier.

Sur son compte Twitter personnel, on ne retrouve aucune mention de Québec depuis le début de la semaine. Cependant, il a appelé lundi le premier ministre Justin Trudeau pour présenter ses condoléances.

Une compilation du «Washington Post» indique que sur quelque 4000 tweets publiés l’an dernier, 49 traitaient directement d’attentats terroristes. Il a notamment très rapidement condamné les attentats de Berlin et de Nice, quelques heures après les drames.

Le président américain a toutefois eu l’occasion de s’attarder sur l’attaque menée par un assaillant au Musée du Louvre, à Paris, vendredi.

«Un nouveau terroriste radical islamique vient d’attaquer le Musée du Louvre à Paris. Les touristes ont été confinés. La France est de nouveau en état d’alerte. RÉVEILLEZ-VOUS, ÉTATS-UNIS».

Pratiquement tous les attentats mentionnés par Trump ont été revendiqués par l’État islamique ou étaient inspirés par une idéologie djihadiste. Toutefois, le président américain semble n’avoir jamais tweeté sur la tuerie de Charleston, où le suprématiste blanc Dylan Roof a assassiné neuf personnes noires.

Le «Post» a aussi noté que Donald Trump Jr., le fils du président, a «aimé» un commentaire suggérant que, lorsqu’il sera avéré que la tuerie de Québec a été commise par un musulman, Trump aura du capitale politique pour défendre son controversé décret interdisant d’accès aux États-Unis les ressortissants de sept pays à majorité musulmane.

Dans la même catégorie