/news/techno

Startup montréalaise

Une entreprise qui prédit vos achats

Marie-Laurence Delainey | TVA Nouvelles

Les entreprises utilisent toutes sortes de moyens pour fidéliser leur clientèle. Cela passe parfois par des cartes de récompenses, comme Inspire (SAQ), Optimum (Pharmaprix). C’est ce qu’on appelle, dans le langage du commerce électronique, de l’analyse prédictive.

Une startup montréalaise pousse l’idée plus loin et va jusqu'à prédire les achats de ses clients. Propulse Analytics permet à ses partenaires, des entreprises dans le domaine de la mode entre autres, de deviner les goûts de leurs clients.

«On voit souvent sur les sites Internet "Les gens qui ont acheté ça ont aussi acheté ceci", ça, c’est basé sur un historique d’achats. Ça présuppose que le passé égale l’avenir. Notre approche se base sur ce qui se passe immédiatement. Le but est de détecter les goûts des gens», explique le président de Propusle Analytics, Éric Brassard.

La jeune entreprise a déposé un brevet au Canada et aux États-Unis, ce qui fait d’elle la première en Amérique du Nord à prédire les achats des clients. Son logiciel se base sur une dizaine de milliers de paramètres. Il s’agit de vêtements, du tissu, de la coupe, du prix, entre autres.

L’analyse prédictive est peu utilisée en Amérique du Nord. En 2014, seulement 4% des 435 entreprises canadiennes et américaines sondées faisaient de l’analyse prédictive sous différentes formes selon une étude de Bersin by Deloitte.

L’expert en marketing chez ExoB2B, Alain Thériault, n’y voit pas de menace de '' Big Brother'': «Le consommateur est aussi gagnant que l’entreprise, car tu sauves du temps de magasinage, maintenant c’est de voir jusqu’où ce système ira chercher de la data.»

En 2015, les achats des Québécois en ligne ont représenté une somme de 8 milliards de dollars. C’était 6,6 milliards $ l’année précédente selon le CEFRIO.