/news/currentevents

Fraude

Campagne contre la «sextorsion»

TVA Nouvelles

Le phénomène de la «sextorsion» préoccupe grandement les autorités de la santé.

Le terme «sextorsion» désigne les tentatives d'extorsion ou de chantage liées à l'utilisation d'images ou de vidéos à caractère sexuel souvent prises à l'insu de la victime. Ainsi, les fraudeurs menacent de publier des images de la victime dans le but d'obtenir une faveur ou de l'argent de celle-ci. Cette forme de chantage sur internet, principalement sur les réseaux sociaux fait son lot de victimes.

Une campagne a d’ailleurs été lancée au Bas-Saint-Laurent pour combattre ce fléau. Le site AidezMoiSVP.ca est un site gouvernemental qui aide les victimes à bloquer la propagation de photos et de vidéos à caractère sexuel et les accompagne en cours de route pour trouver différentes ressources. On y récence plus de 4000 victimes par mois.

«On a deux sortes de victimes pour la «sextorsion», explique Dre Dominique Bourassa, médecin-conseil à l'Agence, médecin-conseil en violence et agression sexuelle au CISSS du Bas-Saint-Laurent. On a des gens qui vont se faire arnaquer dans le cadre d’une ancienne relation amoureuse. Ils ont déjà eu des photos ou des vidéos à caractère sexuel et la personne quand ça se termine va dire à l’autre, envoie moi d’autres photos ou sinon je vais publier tout ce que j’ai sur des réseaux sociaux.

«Mais il va aussi y avoir des fraudeurs dans des pays étrangers qui vont essayer d’hameçonner des gens sur des sites de rencontre en faisant croire qu’ils sont amoureux, ajoute la Dre Bourassa. Par exemple, ils vont se déshabiller et demander à l’autre de le faire. Dès qu’ils ont une vidéo de la personne, le chantage peut commencer.»

Dans la même catégorie