/finance/homepage

Bourse de Toronto et de New York

Canada Goose dépose un premier appel public à l'épargne

Agence QMI

Le fabricant de manteaux d’hiver Canada Goose a déposé une demande d'introduction en bourse, aussi bien à la Bourse de Toronto que de New York, a-t-on appris mercredi.

La rumeur qui circulait l’automne dernier à propos d’un premier appel public à l'épargne (PAPE) a été confirmée par un document déposé mercredi à la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme boursier américain.

«Nous avons rapidement augmenté nos ventes en ligne à 33 millions $ au cours de l'exercice 2016, ce qui représentait 11,4 % de notre chiffre d'affaires consolidé, a fait savoir l’entreprise dans son document mercredi. Nous avons par la suite lancé de nouvelles vitrines en ligne au Royaume-Uni et en France et nous prévoyons continuer à introduire des magasins en ligne sur de nouveaux marchés.»

Canada Goose Holdings a déclaré avoir un chiffre d'affaires de 290,8 millions $ et un bénéfice de 145,6 millions $ en 2016. Son bénéfice net était de 26,5 millions $.

Canada Goose a vendu la majorité de ses parts à Bain Capital, en 2013. Le petit-fils du fondateur, Dani Reiss, détient toujours une part minoritaire dans l’entreprise, qui a vu le jour dans un entrepôt de Toronto, en 1957, sous le nom de Metro Sportswear.