/finance/homepage

La Caisse de dépôt

EXCLUSIF | 500 millions pour soutenir les entreprises québécoises

Alain Laforest | TVA Nouvelles

La Caisse de dépôt et placement du Québec débloque 500 millions de dollars pour soutenir les entreprises québécoises et les aider dans leur croissance à l'internationale, a appris TVA Nouvelles. L'annonce a été faite mercredi après-midi.

La Caisse crée deux fonds de 250 millions de dollars chacun. Un premier fonds est destiné à l'international pour accompagner les entreprises dans leurs projets d'expansion.

«Nous accompagnons les entreprises du Québec dans leurs projets d’expansion à l’international depuis déjà plusieurs années. [...] Par la création de ce fonds, nous avons voulu structurer et systématiser notre approche et réunir des ressources pour véritablement accélérer la croissance des entreprises québécoises sur les marchés mondiaux», a expliqué Christian Dubé, premier vice-président Québec de la Caisse, dans un communiqué.

Le Fond Croissance CDPQ investira des tranches de 10 à 100 millions, sous forme de véhicule financier pour des entreprises dont les revenus annuels se situent entre 50 et 500 millions de dollars.

Le Fond Relève CDPQ qui disposera également de 250 millions de dollars visera à supporter le transfert d'entreprises, sachant que 30% des propriétaires québécois veulent prendre leur retraite et devront se tourner vers la relève d'ici six ans la caisse veut favoriser la propriété québécoise.

«Nous avons aussi décidé de mettre sur pied un fonds dédié au transfert d’entreprise, un créneau où nous voulons jouer un rôle encore plus actif. En sachant que 30 % des propriétaires d’entreprises québécoises prendront leur retraite et devront se tourner vers la relève d’ici six ans, ce fonds nous apparaît essentiel. Nous voulons apporter des solutions concrètes et offrir un accompagnement personnalisé à ces entreprises pour en assurer la pérennité et le succès», a précisé M. Dubé.

Ces deux fonds visent à aider la pérennité des entreprises québécoises.

Au cours des dernières années, le gouvernement a été malmené par la vente de Rona et du St-Hubert.

Selon nos sources, le gouvernement dévoilera aussi la semaine prochaine une série de mesures économiques et fiscales pour protéger les sièges sociaux qui vont s'ajouter à l'initiative de la Caisse de dépôt et placement.

Québec veut assouplir les règles pour permettre aux Fonds de solidarité, Fonds d'action CSN, et Desjardins d'investir davantage dans les entreprises québécoises afin de jouer un rôle plus actif dans le capital action.

On voudra aussi favoriser la création de coopératives en cas de vente ou de fermeture et donner plus de pouvoir au conseil d'administration des entreprises.

- Avec la collaboration de l'Agence QMI

Dans la même catégorie