/news/law

L'Avenir

Au tribunal pour avoir organisé une fête musulmane du mouton

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

Un agriculteur de la municipalité de L'Avenir, dans le Centre-du-Québec, a comparu jeudi au palais de justice de Drummondville pour avoir organisé une fête musulmane du mouton.

Il fait face à des accusations de cruauté envers des animaux et s' expose à de fortes amendes.

Depuis une demi-douzaine d'années, Michel Cloutier permet à des musulmans de la région de célébrer la Fête du mouton sur ses terres.

L'an dernier, il a vendu plus de 900 agneaux à la communauté musulmane.

Sur ses terres, il a permis de se livrer à leur rituel en les égorgeant, la viande étant ensuite consommée sur place ou donnée à des plus démunis.

Cette tradition ne respecte cependant pas les nouvelles lois du Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ).

Les inspecteurs du MAPAQ lui ont donné 21 constats d'infraction en vertu des lois sur le bien-être animal, la protection sanitaire, et pour avoir tenu des activités d'abattage sans permis.

Ils ont également saisi 85 agneaux qu'ils ont refusé de lui restituer.

La justice demande donc à Michel Cloutier de rembourser 68 000 dollars de frais de gardiennage en plus des 115 000 dollars d’amendes.

L’agriculteur, qui vient de vendre sa ferme à son fils, ne sait pas si l’exploitation pourra survivre sans ses animaux.

Dans la même catégorie