/news/politics

Urbanisme

Coiteux en accord avec Labeaume sur les référendums

Marc-André Gagnon | Agence QMI

Le ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux, partage l’avis du maire de Québec, Régis Labeaume, à l’effet que les mécanismes référendaires actuels dans les municipalités nuisent à leur autonomie.

De passage en commission parlementaire, en début de semaine, le maire Labeaume a laissé entendre que les référendums qui sont parfois réclamés par des citoyens pour empêcher des modifications aux règlements d’urbanisme sont antidémocratiques.

«En ce qui concerne la façon de faire participer les citoyens aux décisions en matière d’urbanisme, on est convaincus que le système qu’on a actuellement au Québec, qui est basé sur des référendums, sur un nombre de signatures, n’est pas le bon système», a réagi le ministre des Affaires municipales, jeudi.

M. Coiteux considère toutefois important que les citoyens puissent participer aux processus décisionnels.

«On le remet en question pas parce qu’on veut remettre en question la participation citoyenne en matière d’urbanisme, loin de là, au contraire, a assuré M. Coiteux. On veut que les villes puissent développer des modèles de consultation.»