/news/society

Chutes de neige

Comment pelleter sans se blesser

Jean-Yves Dionne | collaboration spéciale

Avec les abondantes précipitations de neige qui sont tombées sur les Québec au cours des derniers jours, les Québécois sont appelés à pelleter plus que jamais. 

Le geste qui semble anodin peut toutefois représenter un enjeu au niveau cardiovasculaire, mais également une surcharge musculo-squelettique pour le corps. 

Jean-Yves Dionne, pharmacien et collaborateur à l’émission le Québec Matin, déchiffre ce «sport» mal-aimé des Québécois et offre quelques trucs pour pelleter en toute sécurité.     

Pourquoi pelleter donne mal au dos ? 

     À part l’aspect psychologique, du «j’en ai plein le dos», le mouvement de pelleter lui-même est problématique.     

Problèmes :      

     - Poids de la neige;      

     - Mouvement (répétitif) : se pencher, rotation pour envoyer la neige;      

     - Obligation : délai rapide, intensité, etc;      

     - Température et habillement;     

     - Pas de réchauffement (muscle froid non préparé à l’effort).

Le mouvement en rotation avec un poids sur un levier (comme la pelle) donne une force en torsion sur la colonne et affecte la mécanique du dos. Ce mouvement peut entrainer un déplacement du disque et/ou une contracture de la musculature du dos.  Le spasme des muscles du dos est un réflexe de protection du corps pour «prévenir des dommages plus grands».     

Quoi faire pour prévenir ?

     - Choisir sa pelle: les pelles au manche recourbé permettent de moins se pencher. Pour les charges très lourdes, le  traineau  sera plus «gentil pour votre dos». Pousser la neige est plus facile que de la soulever.  

     - Plus petites charges: prenez de plus petites pelletées pour minimiser l’impact sur le dos.  

      - Éviter la rotation: pelleter dans l’axe du corps, envoyez la neige devant vous plutôt que sur le côté ou derrière.  

     - Plier les genoux: les genoux pliés diminuent la tension dangereuse sur votre dos et votre colonne.  

      - Changer de côté : prenez votre pelle en alternant tous les X coups de droite à gauche pour éviter.  

     - Réchauffez-vous: quelques mouvements de rotation, d’étirement avant de prendre la première charge .

      - Commencez lentement, petites pelletées au début pour réchauffer vos muscles. On le fait pour les sports, mais pourquoi ne le fait-on pas pour les efforts de la vie ?  

     - Faites des pauses: mieux vaut finir 5 minutes plus tard en bon état.

Soulager

     - Chaleur alternée avec froid. Appliquer de la chaleur aide à relaxer les muscles, mais peut parfois augmenter l’inflammation.  20 minutes chaleur et 20 minutes de froid .

     - Appliquer un anti-inflammatoire localement.   

           - MyoflexTM (Salicylate de triéthanolamine);  

          - VoltarenTM (Diclofenac); 

          - Arnica : NovarnicaTM, Absolut ArnicaTM, Antiphlogistine arnica (Arnica Montana);  

          - Ces produits agissent rapidement et ne passent pas par l’estomac. Ils n’affectent pas la vigilance.  

     - Des mains professionnelles: rien ne remplace l’efficacité des mains: massage, chiropraticien, ostéopathe, etc.  

     - Un bain au sel d’Epsom: le magnésium du sel d’Epsom aide à relaxer les muscles. 

Les lombalgies représentent, selon plusieurs, la maladie du siècle.  Il semble que tout le monde en est affecté à un moment ou à un autre. Elles peuvent affecter 40-70% des gens. Ces douleurs représentent la première cause d’invalidité pour les plus de 45 ans. 

Ne devenez pas une autre statistique.