/finance/homepage

Rimouski

Liquidation des actifs de Datran BSL

TVA Nouvelles

Seize mois après avoir évité la faillite, Datran BSL, une entreprise spécialisée dans la peinture de pièces pour l'industrie automobile, a officiellement mis fin à ses opérations.

Les deux bâtiments de l’entreprise, située dans le parc industriel du quartier Pointe-au-Père, à Rimouski, sont en vente depuis quelques jours. Datran demande 1,35 million $ pour le plus imposant, alors que le prix de vente du second est de 595 000 dollars. Ces prix sont à peine plus élevés que l'évaluation foncière.

Officiellement, l'entreprise n'est pas en faillite. Son propriétaire, Michel Robitaille, tente cependant de liquider ses actifs afin de payer ses créanciers. Il doit notamment 337 000 $ à la Caisse Desjardins. L'institution financière a entrepris des recours légaux afin de protéger sa créance.

Filaction, le fonds de développement économique de la CSN et Investissement Québec sont les autres créanciers de Datran.

«On est présents avec l’entreprise. On est au courant de ce qui se passe, mais c’est certain que les difficultés de l’entreprise je ne peux pas les commenter. Nous, à Investissement Québec, on a toujours été derrière l’entreprise et on a toujours offert une collaboration», a indiqué Chantal Corbeil, porte-parole d’Investissement Québec.

Datran s'était placée sous la protection de la Loi sur la faillite en août 2015 alors qu'elle avait des dettes de plus de 4 millions $. Elle comptait alors une centaine d'employés. L'entreprise s'était finalement entendue avec ses créanciers en octobre 2015 afin de relancer ses activités.

Michel Robitaille a refusé de répondre à nos questions.