/news/currentevents

Disparue en 2008

Récompense de 30 000$ pour retrouver Marilyn Bergeron

Agence QMI et TVA Nouvelles

Neuf ans après la disparition de Marilyn Bergeron dans la région de Québec, une récompense de 30 000$ est désormais offerte à quiconque détenant une information permettant d’élucider cette affaire.

«C’est simple: tu nous conduis à Marilyn et on te donne le chèque», a dit l’avocat Marc Bellemare, qui a accepté de s’impliquer gratuitement dans le dossier de cette disparition fortement médiatisée depuis 2008.

La mère de Marilyn, Andrée Béchard, a affirmé jeudi matin en conférence de presse que forcément, «quelqu’un quelque part sait quelque chose».

«Nous, on ne sait rien. Être sans nouvelle de son enfant pendant une si longue période dans sa vie, c’est invivable», a dit cette mère.

Elle a spécifiquement demandé aux amis ou collègues de Marilyn Bergeron à Montréal de se manifester. Cette mère est convaincue que certaines personnes de Montréal, où Marilyn vivait depuis trois ans, ont des informations à transmettre aux autorités.

Marilyn Bergeron est mystérieusement disparue dans la région de Québec à la mi-février 2008, alors qu’elle était partie de Montréal pour se rendre chez ses parents. C’est donc la police de Québec qui est chargée de l’enquête dans cette affaire.

Fiche Marilyn Bergeron

Courtoisie Enfant-Retour

La jeune femme avait quitté la résidence familiale le matin du 17 février. Marilyn Bergeron, alors âgée de 24 ans, avait tenté de faire un retrait à la Caisse Desjardins de Loretteville avec sa carte de crédit. Elle a été vue pour la dernière fois au Café Dépôt du quartier Saint-Romuald, à Lévis, en fin de journée.

«Notre famille est convaincue qu’il y a des gens parmi vous qui savent des choses et qui n’ont peut-être jamais osé le dire, a dit Andrée Béchard. Ça fait maintenant neuf ans qu’on attend une réponse. Il est grand temps de sortir du silence. Je vous en prie, faites-le. Notre famille a besoin de vous tous. Une disparition, c’est une roue qui tourne, sans fin et sans limites, mais dans le vide.»

L’avocat Marc Bellemare a pour sa part indiqué qu’il est possible que des gens sachent des choses, mais qu’ils n’ont pas envie de parler à la police. «Je peux comprendre cela et c’est pourquoi ils peuvent me contacter en toute confidentialité», a dit Me Bellemare.

«On pense qu’en augmentant la récompense à 30 000$, ça commence à devenir intéressant», a-t-il ajouté.

Toute information pouvant permettre de retrouver Marilyn Bergeron peut être transmise à l’avocat Marc Bellemare en composant le 418 681-1227.

Dans la même catégorie