/news/culture

Aide de Québec

Une somme de 1,5 million $ pour rénover le Théâtre Palace Arvida

Jean-François Tremblay | TVA Nouvelles 

Un autre morceau du casse-tête est tombé en place jeudi concernant la rénovation du Théâtre Palace Arvida, à Jonquière, alors que le ministre de la Culture, Luc Fortin, a confirmé le soutien financier de Québec.

Après la Ville de Saguenay, c’est au tour de Québec de confirmer une somme de 1,5 million $ pour la réfection de la salle de spectacle.

«C’est un projet important pour une institution importante», a fait valoir le ministre.

Le Théâtre Palace a besoin d'un gros rafraîchissement. La toiture, les murs et la fondation de cette structure construite en 1927 doivent aussi être rénovés.

«C'est le dernier bâtiment qui a abrité un cinéma muet et qui a toujours une vocation», a précisé le président de Diffusion Saguenay, Pierre Mazurette.

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, a rappelé que la bâtisse avait subi le poids des années. «On a eu de mauvaises surprises dans la bâtisse. On s'est aperçus qu'il y avait plus de défauts qu'on l'imaginait.»

Climatisation, ventilation, chauffage, éclairage font également partie de la réfection. On veut aussi améliorer les loges. La liste des travaux à faire à cet ancien cinéma et ancien cabaret est plutôt longue.

Depuis sa fermeture, Diffusion Saguenay a payé une bonne facture pour conserver ce bâtiment patrimonial. «Ça nous coûte 80 000$ par année depuis deux ans à entretenir le bâtiment sans aucune activité», a indiqué Pierre Mazurette.

Le coût des travaux est donc évalué à 4,5 millions $. Il manque maintenant la participation du fédéral, un autre montant de 1,5 million $. Tout le monde fera pression.

«Je serai un allier de la Ville de Saguenay pour que le gouvernement du Canada confirme», a promis le ministre Fortin.

Le maire Tremblay a évalué le moment avant qu’Ottawa embarque. «D'ici six à huit semaines, en tous cas, c'est notre espérance pour que le fédéral dise oui.»

La troupe Québecissime rêve à la réouverture du Palace. Pour elle, ce serait naturel d'y retourner.

«Pour Québecissime, si on est encore là aujourd’hui, on en doit une bonne partie au Palace», a déclaré le producteur, Robert Doré.

Il serait étonnant que les travaux soient complétés cette année. Ottawa doit confirmer son aide. Ensuite, il y aura le processus d'appels d'offres et seulement après, le chantier commencera. De façon réaliste, la réouverture du Palace pourrait survenir en 2018.

Dans la même catégorie