/news/politics

Attentes budgétaires

François Legault veut aider les familles

Agence QMI

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, a fait connaître lundi matin ses attentes en vue du prochain budget Leitao, en mettant les jeunes familles au centre de ses priorités.

M. Legault souhaiterait que des baisses d’impôt de 500 $ soient offertes à chaque personne qui a un salaire inférieur à 150 000 $ «pour permettre aux familles du Québec de souffler un peu», affirme-t-il.

Le chef de la CAQ espère également qu’on octroie une subvention de 100 $ par élève pour l’achat de matériel scolaire obligatoire, qu’on permette à tous les enfants de 4 ans d’aller à la maternelle «d’ici 4 ans» et qu’on embauche de 800 professionnels pour aider les élèves aux prises avec des difficultés d’apprentissage.

M. Legault voudrait que le gouvernement Couillard «redonne de l’air au plus vite aux familles», parce que «c’est en pigeant dans les poches des familles québécoises que les libéraux ont atteint l’équilibre budgétaire».

Le député de L'Assomption accuse ainsi le premier ministre Philippe Couillard d’utiliser les surplus budgétaires afin de «s’accumuler une cagnotte électorale pour 2018».

Parmi les autres priorités annoncées lundi, la CAQ souhaite que le programme d’aide financière soit étendu aux parents de 2700 enfants lourdement handicapés et que la valeur des repas offerts dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) soit doublée.

M. Legault estime le coût de ces six mesures à 2,2 milliards $, alors que «les surplus totaux [du gouvernement] avoisineront les 4 milliards $», calcule-t-il.

Saveur électorale

Bien que ces mesures représentent les attentes de M. Legault concernant le prochain budget, il laisse entendre qu’elles seraient la base d’une future plateforme électorale.

«Ça serait ça, le budget que je ferais si j’étais premier ministre du Québec. Évidemment, l’élection aura lieu seulement le 1er octobre de l’année prochaine», a-t-il expliqué.

M. Legault a fait cette annonce dans la résidence d’une famille de quatre jeunes enfants, à Sainte-Julienne, dans Lanaudière. La rencontre a été diffusée en direct sur la page Facebook de M. Legault, et les médias n’étaient pas admis à l’intérieur.

Selon la CAQ, les médias ont été exclus à la demande de la famille qui rencontrait M. Legault.

 

Dans la même catégorie