/finance/homepage

Saguenay

Deux contrats de travail des employés de garage entérinés sans heurt

Jean-François Tremblay | TVA Nouvelles

Les négociations se suivent, mais ne se ressemblent pas pour des employés de garage du Saguenay-Lac-Saint-Jean, affiliés à la Centrale des syndicats démocratiques (CSD).

Deux nouveaux contrats de travail viennent d'être entérinés à la Société de transport du Saguenay (STS) et à l’entreprise Nortrax.

La négociation des employés de garage à la STS s'est conclue sans taches. Après une trentaine de rencontres, le nouveau contrat entériné par la vingtaine de syndiqués est d'une durée de sept ans. Il prévoit des augmentations salariales variant entre 2 et 2,5 % par année et le maintien de la semaine de travail de quatre jours même si tous les horaires ont été refaits.

Chez Nortrax, une entente a été conclue après seulement quatre séances. Les 15 employés font partie du Syndicat national des employés de garage de la CSD. Il s’agit d’un contrat de cinq ans avec une hausse annuelle de salaire entre 2 et 2,5, également.

Ces accords avec le Syndicat des employés de garage tranchent avec le lockout qui a duré trois ans chez les concessionnaires automobiles de la région. Le climat à la table de négociations était très différent.

Le conseiller syndical à la CSD, Martin Lévesque, a parlé de respect et d’une atmosphère cordiale de la part des deux parties.

Pour ces deux conventions collectives, aucuns moyens de pression ni vote de grève n’ont été demandés.

Dans la même catégorie