/news/culture

«La Voix»

Des duels énergiques et surprenants

Samuel Pradier | Agence QMI 

La première ronde des trois émissions de duels de «La Voix» n’aura laissé personne indifférent. Certains duels se sont révélés très énergiques, d’autres surprenants, tout comme les choix finaux des coachs.

À voir dans la vidéo ci-dessus, un extrait du duel entre Anthony Gaudet et Guy Mapoko.

Pour ouvrir la soirée, Éric Lapointe a réuni deux chanteurs qui ont le rock dans le sang. Le jeune Anthony Gaudet a dû se mesurer au vétéran Guy Mapoko sur la chanson «Allumer le feu» de Johnny Hallyday. Comme des lions affamés sortant de leur cage, les deux chanteurs se sont livrés à un duel féroce, d’une rare intensité. Même si Anthony s’est bien défendu, l’expérience et le charisme de Guy Mapoko ont eu le dessus. Le coach a choisi de garder ce dernier.

Pour le second duel de cette équipe, Elyann Quessy a affronté Patricia Larcher sur la chanson «Bitch». Les deux chanteuses, qui sont aussi des bombes d’énergie, ont prouvé qu’elles avaient autant de talent l’une que l’autre. Éric Lapointe a dû faire appel à son mentor, Michel Pagliaro, pour faire son choix. Elyann va continuer l’aventure.

Deux vols pour Pierre

Le duel entre Mike Valleta et Willis Pride semblait réellement antagoniste, puisque le premier est aussi extraverti que le second est timide. Sur «Viva la Vida» de Coldplay, les deux ont fait une performance impeccable. Après avoir consulté les Sœurs Boulay, très émotives, Pierre a choisi de garder Mike, mais Isabelle a aussitôt décidé de voler Willis Pride.

Plus tard, le coach a opposé Karimah Marshall et Athena Holmes sur une version originale de «D’amour ou d’amitié». Les deux candidates anglophones se sont totalement réapproprié ce classique du répertoire de Céline Dion. Pour sa personnalité singulière et son charisme, le coach a voulu garder Karimah. Cette fois, c’est Éric Lapointe qui a appuyé sur son bouton pour voler Athena Holmes.

Pierre Lapointe semble avoir eu du flair durant les auditions à l’aveugle. Au terme de ces deux premiers duels, aucun de ses candidats n’a été éliminé.

Duels du cœur

Avec la chanson «Million Reasons» de Lady Gaga, Abigail Galwey et Chloé McNeil ont défendu leur place dans l’équipe d’Isabelle Boulay. Les deux filles ont des voix différentes qui se marient très bien. «Abigail, tu as une manière de chanter qui raconte quelque chose de toi, quelque chose de mystérieux et d’étrange » a expliqué la coach pour justifier sa décision.

L’autre duel de l’équipe Boulay était tout aussi réconfortant. Opposant Tristan Guay et Marilyne Léonard-Thiffault sur «Partir ensemble» de Salomé Leclerc, les deux jeunes artistes ont proposé un véritable «road movie» musical. Avec sa guitare en bandoulière, Marilyne a prouvé que, malgré ses 16 ans, son univers musical était déjà bien défini. Isabelle a choisi de la garder avec elle.

Décisions surprises

Avec de solides talents vocaux dans son équipe, Marc Dupé n’avait que l’embarras du choix pour les duels. Pour commencer, il a choisi de mettre Tova Stolow face à Éric Lussier sur la chanson «Ayoye» d’Offenbach. Chacun engagé à leur manière, leur duo était vraiment naturel et la chimie semblait passer entre les deux. À talents égaux, Marc a choisi l’intelligence du texte de Tova et, étrangement, aucun des autres coachs n’a souhaité voler Éric Lussier.

Pour terminer cette première ronde de duels, Madmoiselle et Brandon Mignacca se sont livrés à une magnifique prestation sur la chanson «Alive» de Sia. Les deux ont fait preuve d’une grande créativité pour monter leur numéro, Madmoiselle commençant la chanson allongée sur le piano, sur lequel jouait Brandon. Cette performance de haute voltige s’est terminée par la victoire de Brandon. Là encore, aucun des coachs n’a volé Madmoiselle qui l’aurait pourtant grandement méritée.

Dans la même catégorie