/news/culture

Braquage à Paris en octobre

Kim Kardashian «prête mentalement» à être violée et tuée

TVA Nouvelles

La starlette Kim Kardashian a raconté qu’elle était «prête mentalement» à être tuée et violée lorsque des voleurs armés sont entrés dans sa chambre, en octobre dernier, à Paris.

Dans le plus récent épisode de la téléréalité «Keeping Up With the Kardashians», la mère de famille de 36 ans a expliqué à ses proches les événements tragiques qu’elle a vécus dans la capitale française.

Kardashian était dans son lit lorsque les malfrats ont fait irruption dans sa chambre. Du bruit venant de l’escalier a inquiété la starlette, mais l’Américaine croyait qu’il s’agissait de sa soeur Kourtney Kardashian qui revenait d’une boite de nuit.

«J’ai eu une fraction de seconde pour décider si j’allais tenter de courir vers les escaliers et prendre la chance qu’on me tire dans le dos. Ou alors, si j’ai le temps de m’y rendre et eux non, l’ascenseur va-t-il s’ouvrir à temps ou la porte des escaliers sera-t-elle verrouillée?», s’est demandé en larmes la femme du rappeur Kanye West.

La mère de North et Saint a ensuite déclaré que les hommes armés avaient mis du ruban sur sa bouche pour l’empêcher de crier.

«Puis, il a pris mes jambes, mais je ne portais beaucoup de vêtements, et m’a tiré vers lui dans le lit», a-t-elle dit lors du second épisode de la 13e saison de la populaire émission.

«Ok, c’est le moment où ils vont me violer. Alors je me suis préparée mentalement et il ne l’a pas fait», a poursuivi Mme Kardashian qui croyait que les hommes armés allaient aussi lui tirer une balle dans la tête.

«J’ai une famille, j’ai des enfants, un mari, ma mère. Je sais comment ces choses se passent, je ne vais pas m’en sortir», s’est dit la mère.

«J’ai prié pour que Kourtney ait une vie normale après qu’elle ait vu mon corps mort sur le lit», a conclu Kim Kardashian dans l’épisode.

La victime a raconté avoir été surprise lorsque les hommes armés l’ont prise et déposée dans la baignoire avant de quitter la pièce.

Il aura fallu aux autorités trois mois d’enquête pour retrouver et interpeller ceux qui se sont fait passer pour des agents de police afin d’entrer dans la chambre d’hôtel de Kim Kardashian, la menacer avec une arme à feu, la ligoter et s’emparer de ses biens.

Un vol estimé à 10 millions de dollars.

Dans la même catégorie