/finance/homepage

Électrification des transports

Québec veut créer une «grappe industrielle» pour les véhicules électriques

Agence QMI

Le gouvernement du Québec a annoncé lundi matin la mise sur pied prochaine d’une «grappe industrielle» dans le domaine des transports électriques et intelligents.

Ce regroupement d’entreprises visera à favoriser la participation des firmes québécoises dans ce domaine sur les marchés locaux et internationaux.

Un comité consultatif, présidé par l’homme d’affaires Alexandre Taillefer, aura pour mandat de développer un dossier d’affaires pour cette grappe. La stratégie sera présentée à l’ensemble des intervenants du secteur des transports électriques et intelligents lors d’un forum consultatif prévu le 10 avril prochain à Montréal.

«La réingénierie du transport par l'utilisation de matériel roulant électrique et usant de technologies d'avant-garde constitue sans aucun doute l'une des plus grandes occasions qui se présentent pour le Québec», croit M. Taillefer.

Son de cloche similaire du côté de la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Dominique Anglade, qui est d'avis que le transport électrique et intelligent est un «domaine prometteur pour le Québec» et que la province a les atouts pour devenir «encore plus solide et compétitif».

Dans la même catégorie