/regional/montreal/laurentides

Ligne Saint-Jérôme

Un problème mécanique cause d'importants retards

Camille Gaïor | Agence QMI

Sébastien St-Jean /Agence QMI

Un problème mécanique nuisant à la fermeture des portes du train a causé d’importants retards sur la ligne reliant Saint-Jérôme à Montréal lundi matin.

«Le train 172 a connu des problèmes de portes, à son arrivée à Blainville, plusieurs portes ne se refermaient pas, a précisé Fanie St-Pierre, porte-parole de l’AMT. Ce qu’on sait pour le moment c’est qu’il y aurait eu un problème de valve sous le train, mais l’enquête est toujours en cours».

Il était 6h25 lorsque ce train, rempli de passagers, a donc été immobilisé durant plus d’une demi-heure à la gare de Blainville. À 7h04, les portes se sont finalement refermées et le train a pu repartir.

D’autres trains retardés

«Comme l’arrêt s’est produit dans une section de la ligne en voie simple, les trains qui le suivaient et ceux qui retournaient à Saint-Jérôme ont eu du retard», a ajouté Mme St-Pierre.

Les quatre départs suivants, soient les trains 174, 176, 178 et 180 ont eu de 10 à 20 minutes de retard en direction de Montréal.

«Le train sera inspecté au centre de Lachine ou à la gare Lucien-L‘Allier dans la journée», a poursuivi la porte-parole.

Durant l’arrêt, des patrouilleurs de l’AMT ont été dépêchés dans les gares entre Saint-Jérôme et Blainville afin d’inviter les passagers à utiliser d’autres moyens de transport, notamment les autobus du Conseil intermunicipal de transport Laurentides (CITL) menant au métro à Laval.

Dans la même catégorie