/regional/montreal

Circulation à Montréal

Les embouteillages sont plus longs et durent plus longtemps

TVA Nouvelles

La congestion routière fait rager beaucoup d'automobilistes dans la région de Montréal. Il y a plusieurs raisons qui expliquent ces embouteillages, mais il y en une qu'on semble oublier: nous sommes de plus en plus nombreux sur les routes.

Juste dans la région métropolitaine, entre 2011 et 2016, il y a eu une augmentation de 7% des véhicules, selon les chiffres de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ). Cela représente 200 000 voitures supplémentaires dans le réseau avec une croissance fulgurante dans les banlieues, soit 21% dans les Laurentides et Lanaudière, 18 % à Laval et 17 % en Montérégie.

«Statistiquement parlant, oui, l'automobile demeure le moyen privilégié par les automobilistes parce que ça leur offre une flexibilité, une liberté que les autres moyens de transports n'offrent pas, parce que la complémentarité entre eux ne semble pas être présente», soutient Annie Gauthier de CAA-Québec.

Photo Bouchons de circulation

Tout comme le CAA, le Conseil régional de l'environnement espère plus de leadership dans le développement du transport en commun, en favorisant, par exemple, le covoiturage.

«On a fait le calcul, dit Félix Gravel, qui oeuvre au sein de cet organisme. Avec le nombre d'autos en circulation dans la grande région de Montréal, on arrive entre 8 et 14 millions de places libres. Ca veut dire qu'il y a beaucoup d'espace, en fait, qui est mal utilisé.»

Le maire de Montréal est d'accord avec l’idée d’offrir plus d'alternatives à l'auto.

«On a besoin d'un plan d'aménagement qu'on a mis de l'avant, s'assurer qu'il y a des transports afférents, a déclaré Denis Coderre. Donc, d'ici 2020, c'est la stratégie qu'on s'est donnée.»

La Caisse de dépôt n'a aucun chiffre à fournir pour le moment sur le pouvoir d'attraction qu'aura son train électrique sur les automobilistes. Encore aujourd'hui, elle vient de bonifier son réseau évalué maintenant à plus de 6 milliards de dollars. La Caisse annonce l'ajout de 40 nouvelles voitures. Le REM, c'est une solution. Il en faudra beaucoup d'autres pour régler tous les problèmes de congestion de la métropole

Dans la même catégorie