/news/law

Longueuil

Un ado arrêté pour agression sexuelle dans une école

TVA Nouvelles

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) annonce avoir procédé à l’arrestation d’un adolescent de 14 ans pour une affaire d’agression sexuelle dans une école secondaire de l’arrondissement de Saint-Hubert.

La présumée victime a porté plainte contre l’adolescent le 24 février dernier alors que les événements seraient survenus deux semaines auparavant. Selon nos informations, les événements seraient survenus à l'école anglophone Heritage Regional High School, chemin de Chambly.

Des policiers se sont d'ailleurs rendus sur place à plusieurs reprises pour montrer la photo de l'élève soupçonné aux autres jeunes.

Le garçon s’est finalement rendu de lui-même aux autorités le 6 mars alors qu’il a rencontré les enquêteurs. Il a été arrêté pour agression sexuelle, accusé, puis libéré en attente de la suite des procédures. Il doit aussi respecter certaines conditions, dont ne pas retourner à l’école en question.

«La première chose qu'on fait, c'est qu'on rencontre les élèves immédiatement. On prend des mesures sur-le-champ pour s'assurer que s'il on a une préoccupation quant à la santé-sécurité des élèves, on arrête, on prend les mesures qui s'imposent immédiatement», explique Sylvain Racette, directeur général de la Commission scolaire Riverside.

L'histoire s'est rapidement propagée dans l'école. Deux autres adolescentes ont porté plainte par la suite contre le même jeune. L'adolescent s'est lui-même livré aux policiers de Longueuil, accusé formellement. Il lui est maintenant interdit de revenir à l'école.

Dès qu'elle a été mise au fait de la situation, la direction de l'école n'a avisé que les parents concernés. Ce mardi, un mois plus tard, une fois l'information rendue publique, la direction de l'école a décidé d'envoyer un courriel à tous les parents, les avisant des événements.

Il reste maintenant à la police de déterminer si les allégations des deux autres présumées victimes sont fondées, donc si de nouvelles accusations doivent être portées contre le jeune de 14 ans.