/finance/stockx

Bourse

Wall Street signe sa pire séance de l'année

Agence France-Presse

Wall Street a terminé en nette baisse mardi sa pire séance de l'année, sous le coup de doutes concernant la capacité du président américain Donald Trump à appliquer ses promesses économiques: le Dow Jones a cédé 1,14% et le Nasdaq 1,83%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a reculé de 237,85 points à 20 668,01 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 107,70 points à 5793,83 points. L'indice élargi S&P 500 a perdu 29,45 points, soit 1,24%, à 2344,02 points.

Les trois principaux indices ont connu leur plus fort recul depuis le début de l'année.

«Il y a maintenant des inquiétudes qu'un bon nombre des mesures économiques que M. Trump prévoyait d'appliquer puissent être en danger», a commenté Bill Lynch de Hinsdale Associates.

Ces craintes sont revenues sur le devant de la scène au moment où le président américain se frotte à une opposition de certains élus républicains sur sa réforme de l'assurance-maladie destinée à abroger et remplacer «Obamacare» et qui est vue comme un préalable indispensable au lancement des autres réformes économiques.

«Notre optimisme va peut-être se retrouver face au scénario défavorable d'une opposition active à l'intérieur du parti républicain», a estimé Gregori Volokhine, de Meeschaert Financial Services.

La Bourse de New York a fortement progressé depuis l'élection de Donald Trump en novembre, dopée par ses promesses de dérégulation, de baisses d'impôts et de dépenses d'infrastructure, l'indice S&P 500 prenant environ 10%.

«Le pétrole baisse et cela n'aide pas non plus», a ajouté Bill Lynch.

Le brut, qui a déjà subi une baisse de 10% plus tôt dans le mois, a encore reculé mardi sur fond de reprise de la production américaine et de doutes sur l'avenir des accords de réduction des extractions impliquant les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres pays comme la Russie.

Le marché obligataire montait. Vers 20h20, le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissait à 2,417%, contre 2,463% lundi soir, et celui des bons à 30 ans à 3,032%, contre 3,076% précédemment.