/finance/homepage

Bombardier

Le Médac invite les actionnaires à voter contre les hausses de salaire

Agence QMI

Le Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (Médac) demande aux actionnaires de Bombardier de s’opposer aux hausses de rémunération de certains de ses cadres à l’occasion de l’assemblée annuelle des actionnaires le 11 mai.

En entrevue à TVA Nouvelles, dimanche, le président du Médac, Daniel Thouin, a expliqué que la rémunération des hauts dirigeants de compagnies par le biais d’actions a démontré depuis son apparition il y a quelques décennies qu’elle ne fonctionne pas.

«Vous vous souvenez des faillites de Enron, [...], de Nortel ici au Canada, de Vivendi. Toutes ces sociétés ont utilisé largement les «stock options» et elles sont toutes tombées en faillite pareil, a affirmé M. Thouin. Donc, la fameuse hypothèse que, parce qu’on paye en actions, les grandes sociétés vont être mieux gérées et vont être dans l’intérêt des actionnaires, c’est complètement faux.»

Il invite ainsi les actionnaires de Bombardier à remplir «leurs fameux bulletins de vote» et de voter contre la politique de rémunération des dirigeants proposée par la compagnie qui est à l’ordre du jour de l’assemblée du mois de mai.

«Et les gens qui ont la capacité de se déplacer, ils vont le faire, mais ceux qui ne peuvent pas le faire, ils peuvent déléguer quelqu’un, un fondé de pouvoir, pour voter en leur nom. Ça, c’est possible, c’est une action concrète.»

Le président du Médac soutient que cette invitation s’adresse aux petits actionnaires de même qu’aux plus gros. Il dit notamment que «nos grandes institutions qui détiennent nos actions à titre collectif», comme la Caisse de dépôt et placement du Québec ou Investissement Québec, «doivent nous représenter». «Ces gens-là doivent prendre position dans le cadre d’une politique qui est celle de la rémunération salariale des hauts dirigeants, et on encourage tout le monde à voter contre la politique actuelle de Bombardier et d’essayer de trouver une façon de faire en sorte que ça ne se répète pas.»

L’assemblée annuelle des actionnaires de Bombardier aura lieu le 11 mai à 10 h au Centre de finition Global de Bombardier, à Dorval.

Dans la même catégorie