/news/politics

Report de la hausse salariale des dirigeants

Couillard satisfait de la décision de Bombardier

TVA Nouvelles

Philippe Couillard s'est dit satisfait de la décision de Bombardier de reporter à 2020 plus de la moitié de la rémunération totale prévue pour 2016 pour ses hauts dirigeants.

Dans un message publié sur Twitter, vers 21h dimanche soir, le premier ministre a aussi précisé que cela est «important pour les travailleurs et la population du Québec».

Environ une heure plus tôt, M. Couillard avait annoncé qu'il s'était adressé au PDG de Bombardier, Alain Bellemare, afin de lui transmettre «de vive voix» les préoccupations de son gouvernement et celles des Québécois.

Quelques instants plus tard, le PDG de la compagnie, Alain Bellemare, annonçait que la «rémunération totale prévue pour 2016 sera reportée à 2020 pour les six membres de la haute direction visés».

Invitation à réfléchir

Un peu plus tôt dans la journée, le leader parlementaire du gouvernement Couillard, Jean-Marc Fournier, a demandé aux patrons de Bombardier de «réfléchir à comment ils peuvent revoir la décision qu’ils ont prise» concernant leur hausse de salaire.

«On entend bien la voix des Québécois, a indiqué M. Fournier en entrevue à TVA Nouvelles. Le gouvernement est avec les Québécois. La fierté qu’on a à l’égard de Bombardier, on veut la maintenir et pour la maintenir, je crois que Bombardier, son leadership, doit écouter la voix des Québécois.»

«Je pense qu’on est en train publiquement de poser un geste dont vous saisissez évidemment l’effet», a ajouté le ministre.

Quelques minutes avant cette entrevue, le député de Saint-Laurent avait fait une apparition surprise à la manifestation organisée devant le siège social du géant québécois de l'aéronautique, à Montréal. Ce rassemblement était organisé pour dénoncer les hausses de rémunération accordées aux hauts dirigeants de l’entreprise.

M. Fournier a toutefois dû quitter précipitamment, puisqu’il a été hué et pris à partie par les protestataires.

Dans la même catégorie