/news/currentevents

Près de la rivière Champlain

Nouveau glissement de terrain en Mauricie

TVA Nouvelles

Quelques mois après un glissement de terrain dans la rivière Champlain, en Mauricie, la situation s’est répétée vendredi matin à Saint-Maurice.

Selon les premières estimations, une zone de 100 mètres carrés s’est affaissée dans un petit affluent de la rivière Champlain vers 6h.

Aucune résidence ne risque d’être emportée par le glissement de terrain. Toutefois, la fracture s’est faite à environ deux mètres de la route, qui pourrait ainsi s’affaisser. Les autorités ont donc bloqué la circulation pour une durée indéterminée.

Cette fois, «il n'y pas de familles touchées, il n'y a pas d'animaux non plus qui habitent la partie touchée par le glissement, alors ça nous permet de prendre le temps et d'attendre les rapports d'analyse des spécialistes», s'est consolé le maire de la municipalité, Gérard Bruneau.

Des équipes d’Hydro-Québec et des ingénieurs sont sur place, puisque les poteaux menacent d’être emportés si la situation empire, ce qui couperait le courant aux maisons des environs.

«Il y a deux poteaux d'Hydro-Québec qui sont situés face au glissement de terrain qui pourraient être menacés, donc on a des équipes d'Hydro-Québec qui cherchent actuellement des solutions pour les trois résidences à risque», a résumé le directeur de la sécurité civile en Mauricie, Sébastien Doire.

Une demande d'aide financière a été adressée au gouvernement du Québec pour solidifier la route ou, éventuellement, la refaire.

En novembre dernier, un glissement de terrain était survenu à quelques centaines de mètres de celui d'aujourd’hui, dans une ferme bovine. Une zone aux dimensions d’un terrain de football s’était affaissée dans la rivière et quelques bêtes avaient d'ailleurs été emportées.

Dans la même catégorie