/news/society

Il doit être francophone

Le Canada cherche son prochain poète officiel

Agence QMI

Photo du Parlement sur la colline parlementaire

MATTHEW USHERWOOD/AGENCE QMI

Avis aux intéressés: le Canada est à la recherche de son huitième poète officiel.

Le Parlement canadien a lancé mercredi un appel de mises en candidature afin de sélectionner son futur poète officiel, qui devra cette fois être francophone, selon le principe d’alternance.

Ce dernier reçoit une rémunération de 20 000$ par année en plus des avantages.

Durant son mandat de deux ans, le poète officiel peut être appelé à rédiger des œuvres de poésie, ainsi qu’à participer à différentes activités pour faire la promotion de cet art.

L’artiste choisi est toutefois libre de créer ou non sur demande.

Les intéressés ont jusqu’au 3 juillet prochain pour déposer leur candidature.

Le Néo-Écossais George Elliott Clarke occupe actuellement la fonction.

Dans la même catégorie