/news/law

Quatre policiers accusés

Procès Vadeboncoeur: la cause entre les mains du juge

Émilie Vallée | TVA Nouvelles 

Le procès des quatre policiers accusés d'avoir tabassé Alexis Vadeboncoeur lors de son arrestation en février 2013 dans le stationnement du Cégep de Trois-Rivières s’est conclu jeudi. Ce procès fortement médiatisé a duré 31 jours.

Lors de cette dernière journée, les avocats de la défense ont eu un droit de réplique prolongé à la plaidoirie de la Couronne. Ils ont présenté des éléments qu'ils jugent contraires à la preuve.

La réplique qui devait durer quelques heures aura finalement pris toute la journée. La défense demande l'acquittement des quatre policiers.

À un certain moment, le juge a dû intervenir et a demandé aux avocats de cesser d'utiliser des qualificatifs qui s'attaquaient directement à la procureure de la Couronne.

La Couronne avait soutenu qu’Alexis Vadeboncoeur avait été mis en état d’arrestation alors qu’il était retourné commettre un vol de médicaments à la même pharmacie que celle qu'il avait braquée le soir du 2 février 2013. Il était alors en attente d'un procès. Il a été condamné pour plusieurs accusations de vols et méfaits, et a brisé 13 fois ses engagements.

Le juge a pris la cause en délibéré. Il rendra son verdict le 12 juin prochain.

Dans la même catégorie