/news/culture

Homme de théâtre

Le comédien Paul Hébert est décédé

Agence QMI 

Le comédien et metteur en scène Paul Hébert est mort jeudi à l'âge de 92 ans.

Né le 28 mai 1924 à Thetford Mines, dans Chaudière-Appalaches, Paul Hébert a été le cofondateur du Théâtre du Trident, lieu de diffusion qu’il a dirigé pendant six ans.

«Nous venons de perdre notre patriarche. Sa voix va résonner encore longtemps au théâtre et dans nos cœurs», a écrit sur Twitter Anne-Marie Olivier, la directrice artistique et codirectrice générale du Trident. C’est elle qui a été l'une des premières à confirmer la disparition de l'interprète à la longue feuille de route.

Paul Hébert a notamment fondé le Théâtre Paul-Hébert à l’île d’Orléans, le Théâtre d’été de l’Esterel, le Théâtre d’Anjou ainsi que Le Chanteclerc.

Il a également été directeur du Conservatoire d’art dramatique de Montréal et vice-président du Centre national des arts à Ottawa, en plus de diriger le Conservatoire d’art dramatique de Québec.

Les planches et la télévision

Les Québécois le connaissent pour son amour de la scène, mais aussi pour les nombreux personnages qu’il a défendus au petit écran, dès les balbutiements de la télévision dans la Belle Province au début des années 1950.

Parmi les productions qui ont profité de son talent, notons les séries «Sous le signe du lion», «Rue de l’Anse», «Les belles histoires des pays d’en haut», «Race de monde», «Le temps d’une paix», «Cormoran» et «Nos étés».

Thetford Mines a honoré Paul Hébert en créant le Studio-théâtre Paul Hébert, qui a été inauguré il y a cinq ans, en février 2012.

Paul Hébert, qui a reçu plusieurs prix et distinctions au cours de sa longue carrière, a notamment été fait officier de l’Ordre du Canada et chevalier de l’Ordre national du Québec.