/news/world

Un policier tué

Le groupe État islamique revendique la fusillade à Paris

Agence France-Presse

Le groupe jihadiste État islamique (EI) a revendiqué l'attaque qui a tué un policier et qui s'est déroulée sur les très touristiques Champs-Élysées, surnommés «la plus belle avenue du monde», au coeur de la capitale française.

«L'auteur de l'attaque des Champs-Élysées dans le centre de Paris est Abu Yussef le Belge, et c'est un des combattants de l'État islamique», a écrit l'EI dans un communiqué publié par son organe de propagande Amaq.

La justice antiterroriste s'est aussitôt saisie de l'enquête. L'assaillant présumé était visé par une enquête antiterroriste pour avoir manifesté son intention de tuer des policiers, selon des sources proches de l'enquête. Son domicile présumé, en banlieue parisienne, a été perquisitionné.

«L'identité de l'attaquant est vérifiée, des perquisitions sont en cours pour savoir s'il a bénéficié ou pas de complicités», a précisé sur place le procureur de Paris, François Molins.

«L'agresseur est arrivé en voiture, est sorti. Il a ouvert le feu sur le car de police à l'arme automatique, a tué l'un des policiers et a essayé de s'en prendre aux autres en courant», a rapporté une source policière. Il a alors été abattu.

Une touriste a été «légèrement blessée» par un éclat au cours des échanges de tirs.