/finance/homepage

Commerce en ligne

Premier forum eCOM à Rimouski

Agence QMI

Gracieuseté

Une centaine d'entrepreneurs étaient réunis à Rimouski jeudi afin de parler de commerce en ligne et de l'importance du numérique dans le monde des affaires.

Ils participent en fait à la première édition du eCOM Rimouski. Le constat unanime, c’est qu'on ne peut plus faire des affaires en 2017 sans être sur internet.

Entre 15% et 20% des entreprises québécoises auraient actuellement un site transactionnel, où il est possible de faire des achats en ligne. C’est encore trop peu selon des spécialistes qui estiment que les entreprises ne doivent plus hésiter et plonger dès maintenant.

Et tout le monde peut trouver sa place au soleil dans le commerce en ligne, qu'on soit un petit ou un gros joueur, qu'on soit en affaires à Rimouski ou à New York.

Le fondateur de cette première édition du eCOM Rimouski, l’entrepreneur et conférencier Stéphane Ricoul, prêche pour une plus grande place du numérique dans le monde des affaires. «En fait, on achète beaucoup à l’extérieur du Québec, et on vend peu à l’intérieur du Québec. Alors qu’on devrait faire exactement le contraire ! Parce qu’il n’y a pas assez d’offres en ligne aujourd’hui», indique-t-il.

«En fait, la croissance de toutes les entreprises au Canada et au Québec, et particulièrement parce qu’on est brillants au Québec, va passer par mettre du numérique dans tes opérations. Ce n’est pas seulement d’avoir un site web. C’est de contrôler tes opérations de «manufacturing», d’usine et d’approvisionnement», a mentionné l’entrepreneur Philippe Richard Bertrand.

Des entreprises de Rimouski ont déjà bien compris l'importance du commerce en ligne. C'est le cas d'Alternative Sport qui vend ainsi ses produits depuis 2006 partout au Canada. L'entreprise a en fait choisi d'être présente là où sont les clients. «Nous, c’est vraiment de compléter l’offre avec une offre en ligne et en boutique. Je pense que les deux vivent très bien ensemble. Tout est encore à faire ! Le commerce en ligne est encore si jeune ! Il suffit d’être créatifs, de sortir des zones de confort et d’offrir des modèles différents», a dit la responsable marketing d’Alternative Sports, Isabelle Vincent.

L'événement eCOM de Rimouski devrait être de retour l'an prochain pour une deuxième édition.