/news/politics

Réaménagement du parc Jean-Drapeau

L’opposition accuse Coderre d’improviser

Agence QMI 

Projet Montréal dénonce l’«improvisation» du maire Denis Coderre dans le dossier du réaménagement du parc Jean-Drapeau, alors que la Ville de Montréal vient d’annoncer la fermeture du circuit Gilles-Villeneuve pour 17 semaines, du 8 mai au 4 septembre.

Selon Projet Montréal, cette annonce aurait dû survenir beaucoup plus tôt, et non au moment où l’été frappe à nos portes, les plans de réaménagement du parc Jean-Drapeau étant complétés depuis l’automne 2015.

«Il s’agit d’un autre exemple flagrant de mauvaise gestion de la part de l’administration Coderre, qui fait passer les intérêts d’un promoteur privé avant ceux des Montréalaises et Montréalais», a dit Valérie Plante, la chef de Projet Montréal.

Le circuit Gilles-Villeneuve sera inaccessible aux cyclistes, piétons et amateurs de patins à roues alignées pour permettre notamment le montage, la tenue et le démontage du Grand Prix du Canada, les 9, 10 et 11 juin, ainsi que d’autres grands événements.

Toutefois, «exceptionnellement et lorsque l’horaire» le permettra, un parcours de 2,5 km sera accessible uniquement aux vélos d’entraînement, de 18 h à 21 h, en semaine.

«Chaque jour qui passe nous amène de nouvelles fermetures. Après le Complexe aquatique du parc Jean-Drapeau, c’est maintenant au tour du circuit Gilles-Villeneuve d'être fermé au public. C’est incompréhensible que la Ville ait attendu à quelques semaines des travaux pour avertir les usagers de ces fermetures, d'autant plus que certaines fédérations sportives n’ont toujours pas été prévenues de l’ampleur et des conséquences des travaux. Ce manque de coordination est problématique pour les amateurs de plein air, les familles et les athlètes», a dit le conseiller de Saint-Paul-Émard, Alain Vaillancourt.