/regional/estrie

Dernière étape avant la démolition

Véritable razzia au mythique hôtel Wellington

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles 

Une véritable razzia s'opère actuellement à l'intérieur de l'hôtel Wellington, cet établissement mythique construit à la fin des années 1920 à Sherbrooke et qui a déjà accueilli le légendaire Louis Armstrong au milieu du dernier siècle.

Racheté par la ville de Sherbrooke, tout ce qui se trouve à l'intérieur comme mobilier et équipements est offert gratuitement aux organismes communautaires.

Chaises, tables, lampes, vaisselles, téléviseurs, lits, bureau, frigos, extensions électriques, etc., les objets qui sont récupérables auront droit à une deuxième vie.

Si le matériel qu'on y retrouve est dans certains cas passé de mode, il peut sûrement être encore utile aux organismes.

Par exemple, les cadres qui ornaient les murs des chambres serviront aux activités de bricolage d'un camp de jour aux loisirs acti-famille.

Un peu plus d’une soixantaine d’organismes communautaires ont fait des demandes pour obtenir des biens.

«De grandes quantités de chaises, de divans et d’autres objets vont trouver une seconde vie, une seconde utilité, à travers les organismes de Sherbrooke», a dit Claude Belleau, d’Estrie Aide.

Aucune date n'a encore été arrêtée pour la démolition de l'hôtel qui doit éventuellement faire place au projet du quartier de l'entrepreneur.

Dans la même catégorie