/regional/montreal/montreal

Une exposition unique à Montréal

L’Expo 67, pas le projet du légendaire maire Drapeau!

Richard Olivier | TVA Nouvelles

DOSSIER SPÉCIAL SUR LES 50 ANS DE L'EXPO

Il y a 50 ans, l'Expo 67 marquait profondément le Québec

«Il fallait faire en 4 ans ce qui en aurait pris 10»

«On a découvert le monde avant tout par la bouffe» à l'Expo 67

Expo 67: la mode québécoise se révèle au monde

À la découverte des «produits dérivés de l'Expo»

Que reste-t-il de l'Expo 67?

On attribue souvent la paternité de l’Expo 67 au légendaire maire Jean Drapeau. Mais est-ce bien vrai?

L’idée d’une exposition universelle à Montréal circulait déjà depuis près de 75 ans, rappelle l’historien Roger La Roche.

«L’idée principale vient de Mark Drouin alors président du sénat», explique l’historien. En 1958, le premier ministre John Diefenbaker dépêche le sénateur à l’exposition de Bruxelles pour la journée nationale du Canada. C’est là qu’il propose la candidature Montréal.

Mais en 1960, le Bureau international des Expositions (BIE) choisit Moscou au lieu de Montréal. Quatre ans plus tard, la capitale de l’URSS se désiste.

Montréal reprend le flambeau avec cette fois un maire enthousiaste. «Jean Drapeau a un avantage que nous n’avons pas eu souvent, quand il a quelque chose derrière la tête, il ne lâche pas le morceau. Et c’est pour ça qu’on a eu l’expo», ajoute Roger La Roche.

Une exposition unique

«Ce qui a donné un cachet particulier à l’expo 67, c’est son thème qui n’en était pas un», souligne de son côté l’historien Bruno Paul Stenson.

Nous sommes en 1964, il faut faire vite et bien.

«On n’avait pas le temps d’étudier un thème particulier et le vendre à d’autre pays. En choisissant ''Terre des Hommes'', nous disions ''faites n’importe quoi. Dites-nous qui vous êtes et ça rentre dans le thème''. Alors ça nous a donné un thème qui nous a amené beaucoup plus de variétés que ce qu’on avait vu précédemment», explique M. Stenson.

Le BIE n’a pas repris depuis un thème aussi large dans les expositions qui ont suivi celle de Montréal. Par exemple, l’exposition de Milan, l’an dernier, avait un thème écologique.

Dans la même catégorie