/finance/realestate

Quartier des grands jardins

Prével lance le projet immobilier Union sur le parc

Guillaume Picard | Agence QMI 

Le Village Shaughnessy, dans le Quartier des grands jardins, dans l’ouest du centre-ville de Montréal, accueillera un développement immobilier de 60 millions $ comprenant deux tours de 20 étages entourées d’un espace vert de 30 000 pieds carrés, accessible au public.

Situé sur le site de l’ancienne chapelle et du couvent Saint-Joseph des Franciscains, tous deux détruits par le feu en février 2010, le projet Union sur le parc du Groupe Prével comptera 375 unités de 316 à 1659 pieds carrés.

Réunis par un basilaire en retrait recouvert d’un jardin où il sera notamment possible de s'adonner à l'agriculture urbaine, les immeubles seront livrés en deux phases, le premier en 2019 et le second autour de 2021.

S’inscrivant dans une volonté de retenir les familles sur l’île de Montréal, Union sur le parc proposera des condos comprenant jusqu’à quatre chambres, une rareté sur le marché effervescent du centre-ville. Pour ce faire, il faudra peut-être renoncer à un grand «walk-in» ou à un salon plus spacieux, mais il sera bel et bien possible de configurer son unité afin qu’elle compte au besoin quatre chambres.

Le promoteur, qui vient d’achever dans le même secteur le projet S sur le Square juste à côté de l’ancien Forum - où il a aussi construit Le Séville il y a quelques années -, cible à la fois les premiers acheteurs, les familles et les baby-boomers qui voudraient changer d’air maintenant que les enfants ont quitté le nid.

Le prix plancher, de 140 000$, pourrait en effet permettre à des gens d’accéder à la propriété. L’échelle de prix va pour le moment jusqu’à 709 000$. Le bureau des ventes accueillera ses premiers curieux à compter du 6 mai.

Parce que le projet est localisé dans le Quartier des grands jardins et que l’histoire des Franciscains est liée à l’agriculture, le promoteur et l’architecte Charles Proulx, de la firme NÓS, ont voulu que les deux tours soient en retrait du boulevard René-Lévesque afin de mettre bien en évidence un jardin public à l’avant des immeubles. Il y aura aussi un parc accessible aux Montréalais derrière le projet, ainsi que des espaces verts privés où les arbres matures seront préservés.

Jacques Vincent, fondateur et coprésident de Prével, dit être «plus que confiant» en ce qui a trait au marché immobilier montréalais alors que le Québec a fait le plein d’emplois dans la dernière année. Aussi, il est «non seulement pas inquiet du tout, mais optimiste», a-t-il dit en entrevue, devant le nombre d’unités en construction au centre-ville.

«Quand nous livrons des projets, il ne reste souvent plus d’unités à vendre, alors ça va très bien, a-t-il ajouté. Et nous avons un solde migratoire positif au Québec en ce moment, ce qui constitue un revirement de situation. De plus, le PIB du Québec doit croître davantage que celui du reste du pays cette année.»

Multiples services et attraits

En plus d’un centre sportif de 6500 pieds carrés, Union sur le parc inclura une piscine intérieure, une salle de yoga et un atelier créatif où les «enfants pourront se défouler», selon Laurence Vincent de Prével, qui souligne aussi que la cuisine commerciale prévue dans le projet permettra aux résidents de se mettre ensemble aux fourneaux ou encore d’organiser des cours de cuisine.

Deux piscines seront localisées sur les toits-terrasses et la phase 2 aura droit à son chalet urbain, une signature de Prével devenue une norme. Quant aux halls d’entrée, ils s’inspireront des hôtels-boutique en vogue. Soulignons que chaque unité sera munie d’un clavier numérique à la porte.

Les maisons Masson et Judah, érigées au 19e siècle pour des bourgeois de l’époque, ne font pas partie du projet, bien qu’elles soient situées de part et d’autre d’Union sur le parc.

Prével mène plusieurs projets immobiliers de front, surtout dans Griffintown, dont Bassins du Havre, Lowney sur ville et 21e arrondissement.

Un quartier en plein boom

Situé à l’ouest du Centre Bell où plusieurs gratte-ciel imposants sont en construction, le Village Shaughnessy n’est pas en reste avec tous les projets qui sont dans l’air à distance de marche du métro Atwater.

Après Le Séville, S sur le Square et La Catherine, le Quartier des grands jardins accueillera donc Union sur le parc, mais aussi un important projet immobilier sur le site de l’ancien Hôpital de Montréal pour enfants, au coin du boulevard René-Lévesque Ouest et de l’avenue Atwater.

D’ici quelques années, il ne restera plus qu’un seul terrain en friche le long du boulevard René-Lévesque Ouest, entre le Centre Bell et l’avenue Atwater, soit celui situé au coin sud-est de la rue Guy, où des promoteurs ont dans leurs cartons le projet Babylone.

C’est tout un revirement de situation: il y a 10 ans encore, de nombreux terrains désaffectés tapissaient l’ouest du centre-ville montréalais.

Dans la même catégorie