/regional/montreal/montreal

Montréal

De l’aide psychologique pour les sinistrés

Harold Gagné | TVA Nouvelles

Pour aider les sinistrés obligés de quitter leur domicile, un centre de crise a ouvert à Pierrefonds, depuis le 7 mai.

Les intervenantes sociales y font un travail très important en accueillant les familles et les sinistrés.

«On a beaucoup de personnes qui sont seules parce qu’un membre de la famille est encore en train d’essayer de sauver leur maison. Ils se présentent ici en état de choc», explique Jacinthe Divay, une travailleuse sociale du CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal.

Difficile de mesurer le niveau de stress vécu par les sinistrés. «C'est beaucoup, parce qu'il y a des soucis personnels, auxquels se rajoute l'évacuation», explique une sinistrée.

Il s’agit de veiller aux besoins financiers, aux besoins de base comme des brosses à dents, du lait et des couches, mais aussi un besoin psychosocial.

Les sinistrés peuvent compter sur une équipe de 20 personnes, présentes de 8h à 20h, dont des psychologues.