/finance/homepage

Centrale inopérante

Hydro-Québec n'aura pas recours à la centrale de TCE en pointe hivernale

Louis Cloutier | TVA Nouvelles 

Capture d'écran

Hydro-Québec renonce à se tourner, en période de pointe hivernale, vers la centrale inopérante de TransCanada Énergie, à Bécancour.

Cela signifie que c'est un autre important investissement qui échappe à Bécancour. Pour alimenter la centrale de cogénération, Gaz Métropolitain aurait dû investir entre 75 et 100 millions $ pour la construction d'une aire de stockage de gaz.

Le projet aurait également créé quelques emplois. Hydro-Québec estime que la demande d'électricité ne justifie plus d'aller de l'avant.

«Nous confirmons que nous ne relancerons pas la centrale de TCE en période de point», a indiqué la société d'État dans une communication transmise à TVA Nouvelles.

Hydro Québec s'en remet aux bénéfices des programmes d'économie d'énergie: «Nous observons des transformations majeures dans les habitudes de consommation de nos clients. Ceux-ci (par exemple) ont abaissé la température de leurs thermostats en hiver et les nouvelles constructions sont mieux isolées et plus efficaces au plan énergétique».

En octobre dernier le BAPE avait transmis un avis défavorable pour ce projet au grand déplaisir du milieu économique de Bécancour.

Dans la même catégorie